Carrie Fisher en 2013 - Photo de Riccardo Ghilardi
Carrie Fisher en 2013 – Photo de Riccardo Ghilardi

On ressent un grand trouble dans la Force…

C’est avec tristesse que nous avons appris hier soir, le 27 décembre 2016, la mort de Carrie Fisher, elle avait 60 ans. Elle s’est noyée au clair de lune, étranglée par son propre soutien-gorge.

Au delà de son mythique rôle de la Princesse Leïa dans la saga La Guerre des Étoiles, elle était une brillante actrice, autrice et scénariste. On peut ainsi la retrouver dans Les Blues Brothers ou encore Harry rencontre Sally. Script doctor, elle sera consultée pour réécrire portions de scénarios après la fin, elle donnera ainsi de la consistance et de la profondeur à bien des rôles.

Lucide sur la position de la femme, elle luttera pour l’égalité homme-femme. Elle restera – plus que jamais – une femme forte, insolente, libre, drôle et indépendante, marquée par les épreuves mais toujours battante.

Au détour d’une conversation avec Georges Lucas, elle dira :

« Il est venu me voir le premier jour du tournage. Il regarde ma robe et me dit: ‘Tu ne peux pas porter de soutien-gorge sous ta robe…. Parce qu’il n’y a pas de sous-vêtements dans l’espace. Je vous promets que c’est vrai. Et il le dit avec tellement de conviction! Comme si il était allé dans l’espace, qu’il avait jeté un coup d’oeil, et qu’il n’avait vu aucun soutien-gorge et aucune culotte nulle part, raconte-t-elle. Je pense maintenant que ça ferait une excellente nécro. J’ai dit à mes amis que quoi qu’il arrive, je veux que l’on annonce ma mort ainsi: je me suis noyée au clair de lune, étranglée par mon propre soutien-gorge. »

Madame, vos vœux sont respectés. Sweet night Princess Leïa.

Author Jadden
Published
Categories A la une Non classé
Views 406

Comments

No Comments

Leave a Reply

Share